Paysages & Natures mortes

Tout comme pour les scènes intimistes, c’est au début de sa carrière (séjour à Rome) et durant les deux dernières années de sa vie (découverte de la région de Bagnères de Bigorre) que René-Marie CASTAING a peint ou dessiné le plus grand nombre de paysages.

Entre 1928 et 1942, trop pris par les diverses commandes qui lui étaient faites et le retenaient à son atelier, il n’a que très rarement pu consacrer du temps à faire du paysage et ça lui manquait terriblement, car il adorait le contact avec la nature.

Just as with the intimate scenes, at the beginning (whilst living in Rome) and end of his life (when he discovered the Bagnère de Bigorre area) René-Marie CASTAING drew and painted the biggest number of landscapes.

During 1928 and 1942, very busy responding to work orders keeping him in his studio, he was rarely able to devote time to painting landscapes, something he sorely missed.